Valeur vénale en rachat de crédit

Valeur vénale en rachat de crédit

Vous avez peut-être déjà entendu parler de valeur vénale, en regroupement de crédits cette notion est très importante.

Définition de la valeur vénale

C’est la valeur qui pourrait être obtenue lors de la vente d’un bien immobilier selon les conditions du marché. Ce montant est déterminé par des experts de l’immobilier en fonction de la conjoncture économique, de l’état du bien immobilier et de son emplacement.

La valeur vénale est notamment utile lorsque qu’il y a une garantie hypothécaire, que ce soit pour un financement de crédit ou de regroupement de prêts.

Rachat de prêts hypothécaire : la valeur vénale

Lorsqu’une garantie de type hypothécaire est demandée par le prêteur lors d’une opération de regroupement de crédits, la valeur vénale du bien concerné doit être établie. En premier lieu, c’est l’emprunteur qui fournit cette information lors de la saisie de la demande en ligne.

Il est important de proposer un prix en accord avec les prix du marché autrement, la faisabilité du dossier peut être remise en cause. Une fois l’étude entamée, le prêteur demande l’expertise d’un cabinet ou par ses propres services afin de définir avec précision la valeur vénale du bien.

Cas de valorisation du bien immobilier

Une valeur vénale inférieure à ce qui est annoncé par l’emprunteur peut remettre en cause le projet financier. Cependant, des améliorations comme l’installation d’une cuisine, des travaux d’extensions ou encore l’ajout d’une terrasse sont des éléments à prendre en compte qui peuvent valoriser le bien immobilier. Cela se traduit par une estimation plus importante et donc l’augmentation des chances d’obtenir un accord.

A contrario, des travaux de peinture ou d’entretien du bien ne seront pas pris en compte car il s’agit de maintenir l’état du bien et n’apportent pas de valeur ajoutée à proprement parler.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Lorsqu’une opération de crédit entraîne la diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total.