Crédit, rachat de crédits : mars et ça repart

Crédit, rachat de crédits : mars et ça repart

Les conditions sont plus que bonnes en ce moment, le mois de mars va sûrement représenter l’un des plus importants sur l’année 2016 en matière de production de crédit et de regroupement de prêts.

Les taux de crédits et de rachat de crédits

Février a été un peu plus long que les autres années avec ce fameux jour en plus, mais ce n’est pas le 29 février qui va faire augmenter la production de prêt, ce sont bel et bien les taux qui frôlent des niveaux records en ce moment avec des niveaux sous la barre des 2% pour pas mal de durées.

Dans certains départements, les conditions d’accès au prêt sont très attractives avec des taux très intéressants. On peut obtenir du 1,50% en Ile de France sur 15 ans, comme on peut avoir du 1,80% sur 20 ans dans le Nord Pas de Calais Picardie. On parle bien évidemment de prêt immobilier.

Pour le regroupement de prêts, les niveaux sont encore très attractifs, ils n’ont pas franchement bougé depuis fin 2015 et les ménages peuvent encore profiter de conditions intéressantes pour réduire leurs mensualités.

Mars : le mois pour se lancer ?

Difficile de dire encore une fois quelle sera la tendance dans les mois à venir tant le marché du crédit a déjoué tous les pronostics. Compte tenu des conditions actuelles, il est temps de songer à son projet de crédit immobilier ou de regroupement de crédits car en ce moment les prêteurs étudient relativement rapidement les demandes et accordent des financements avec un élargissement de leurs critères.

Certains ont d’ailleurs profité de l’occasion pour renégocier une deuxième fois leur prêt immobilier, ce qui prouve que les conditions sont bonnes et que les ménages en profitent. Par ailleurs, une bonne nouvelle fait son apparition puisqu’à partir de mai 2016, les frais de notaire vont baisser de 10%, ce qui réduira le montant des frais liés aux financements avec garantie.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Lorsqu’une opération de crédit entraîne la diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total.