Frais, dettes, impôts : comment payer ?

Frais, dettes, impôts : comment payer ?

Il arrive parfois que l’on soit dans l’incapacité de payer des frais de notaires, des dettes familiales ou fiscales, alors que fait-on ? Doit-on souscrire un crédit ? Quelles sont les solutions ?

Payer ses frais et dettes avec un crédit

La solution la plus simple et la plus rapide est de recourir à un crédit. Suivant les types de prêts (personnel ou renouvelable), on peut obtenir en moins de 24H la somme nécessaire pour payer des frais de notaire, pour payer des droits de succession ou encore pour payer les impôts sur le revenu. Des exemples de ce genre, il en existe des centaines car chaque année des milliers d’emprunteurs doivent faire face à des imprévus qui entrainent le recours à un crédit ou un autre financement. La seconde solution au crédit est de recourir au regroupement de prêts.

Payer ses frais, ses droits ou ses dettes avec le regroupement de crédits

Cumuler un énième crédit pour payer une dette ne fait que reporter un problème de financement à court terme, pire encore l’emprunteur s’endette encore plus et chacun sait que s’endetter pour payer une dette est le début du surendettement.

Afin d’éviter cette situation et pour faire face aux paiements à venir, l’idée la plus appuyée est de recourir au regroupement de crédits, c’est-à-dire faire racheter ses prêts pour obtenir une mensualité plus petite. Ce financement peut inclure un montant dédié au paiement d’une dette, ce qui permet de régler ses impayés et de retrouver une situation plus stable. La simulation est gratuite.

Reporter la dette, demander un échelonnement

Si le ménage peut épargner en quelques mois un peu d’argent, il faut alors demander un report de la dette ou du paiement. Il est également possible de négocier un échéancier suivant la structure ou la personne qui réclame les sommes dues. C’est notamment le cas avec les impôts qui peuvent parfois être conciliants et proposer un échelonnement de la dette à régler. Pour les frais de notaires ou les frais de droits de succession, cette possibilité est moins facile à négocier, il faut pourtant tenter.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Lorsqu’une opération de crédit entraîne la diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total.