Hypothèque

Le prêteur peut exiger une garantie hypothécaire lors d’un rachat de crédit. Voici ce qu’il faut savoir.

Fonctionnement de l’hypothèque

Lors d’une opération de regroupement de crédit immobilier, le prêteur peut demander la prise d’une garantie hypothécaire concernant le bien immobilier de l’emprunteur. Le prêteur rédige l’offre de prêt incluant la garantie par hypothèque puis fait appel à un notaire pour sa mise en place. Cela signifie que le bien de l’emprunteur sert de garantie en cas de défaut de paiement. La garantie est valable jusqu’au remboursement intégral de la dette.

Mise en place de l’hypothèque

C’est le notaire qui se charge d’inscrire l’hypothèque au Bureau des hypothèques du lieu où se trouve le bien en question. Le notaire est le seul à être habilité à rédiger un acte notarié.

Ce document est un acte « authentique » qui contient une force probante (preuve incontestable) et une force exécutoire (exécution forcée). La date est certaine ainsi que le contenu. Ce sont ces éléments indispensables qui nécessitent de faire appel à un notaire. Cet acte est conservé 100 ans et il est possible d’obtenir une copie pour chaque partie.

Dès lors que l’acte est inscris au Bureau des hypothèques, le notaire demande le versement des fonds dédiés au regroupement de crédits avec hypothèque.

Frais de l’hypothèque

Faire appel à un notaire dans le cadre d’une hypothèque n’est pas gratuit, il y a des frais à débourser. Ces frais s’établissement au maximum à 5% du montant du crédit. Les voici :

  • Taxe de publicité foncière (0,615 % du montant du prêt)
  • Honoraires du notaire (sa rémunération)
  • Débours et frais annexes (cadastre, géométrie, frais administratifs)

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Lorsqu’une opération de crédit entraîne la diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total.

Retrouvez nous sur Twitter !
Paiement plusieurs fois Apple #credit #rachatcredit https://t.co/vBu1eAhzPf Il y a 1 semaine 3 jours
TRACFIN #credit #rachatcredit https://t.co/SROYAA8icS Il y a 2 mois 2 semaines
Prêt conso pour les postiers #credit #rachatcredit https://t.co/mJTb1rfB41 Il y a 3 mois 4 jours

PRINCIPE DU REGROUPEMENT DE CRÉDITS

Le regroupement de crédit offre la possibilité à un ménage de rassembler ses différentes dettes en une seule. Cette réorganisation s'effectue par l'intermédiaire d'un organisme spécialisé qui va racheter les emprunts en cours et proposer un nouveau crédit au ménage.

Cette solution permet de revoir à la baisse le montant de la nouvelle mensualité.

Les crédits renouvelables sont des produits bancaires présentant bien souvent des taux élevés, ils sont également impliqué dans 80% des dossiers de surendettement. Le rachat de prêt permet de se "débarrasser" de ces emprunts contraignants et de bénéficier d'un taux unique mieux adapté et une mensualité réduite.

FONDEMENTS DES RACHATS DE CRÉDITS

Le rachat de crédit est apparu en France dans les années 2000. Cette solution a vu initialement le jour dans les pays anglo-saxons à la fin des années 90 puis s'est développée sur le territoire tricolore les années suivantes. Cette opération a permis d'apporter une alternative au surendettement qui représente, encore à l'heure d'aujourd'hui, la dernière solution pour honorer ses engagements en terme de remboursement des dettes.

Le rachat de crédits est une opération bancaire proposée par des organismes privés, cette solution n'est en aucun cas lié à la Banque de France. Pret personnel, credit renouvelable, credit auto, credit immobilier, credit consommation, tous les emprunts sont concernés par cette opération financière. Une seule échéance au service de votre budget.

LA SOLUTION DU RACHAT DE CREDIT

Il est important de préciser aux emprunteurs que le regroupement de crédit entraine systématiquement un allongement de la durée de remboursement et donc une majoration de son coût global. Le rachat d'emprunts n'est pas gratuit puisque l'emprunteur devra assumer financièrement le remboursement anticipé de ses crédits, une indemnité qui est évaluée au maximum à 3% du montant des capitaux (législation). S'il s'agit d'un rachat de crédit immobilier, il peut y avoir des frais de garantie que l'emprunteur devra également prendre en charge.

Enfin, si l'emprunteur passe par un intermédiaire en opérations bancaires, des frais de courtage seront ajoutés au montant total à rembourser. Ils peuvent atteindre jusqu'à 7% du montant total, c'est une rémunération qui est liée à la prise en charge du client, à l'élaboration de son dossier de financement puis à l'envoi chez ses partenaires bancaires. Pour en savoir plus, pensez à consulter notre article sur les frais.