Assurance chien : quels critères pour bien assurer son animal ?

Statistiquement, on évalue les dépenses annuelles moyennes pour un chien de 800 à 3000 euros (hors prix d’achat de l’animal). Ces frais comprennent les soins vétérinaires (vaccination, maladie, stérilisation, accident, soins d’hygiène …) et le prix de la nourriture qui est très variable en fonction des marques et en fonction de la race du chien.

Légalement, est-ce une obligation d’assurer son chien ?

Bien que ce ne soit pas obligatoire, votre animal de compagnie étant placé sous votre garde, vous serez tenu pour responsable s’il cause des dégâts, s’il mord un visiteur, s’il mange les poules du voisin, s’il vous échappe et provoque un accident de voiture. Les contrats d’assurance habitation multirisques intègrent généralement une clause de responsabilité civile qui permet d’être remboursé des dommages causés par son chien (article 1243, ancien article 1385 du Code Civil).

Exception est faite pour les chiens dits d’attaque, dangereux ou de défense. Les assurances responsabilité civile excluent ces races. Ils sont classés par catégories (1 et 2) et font l’objet d’une procédure particulière. Les propriétaires doivent obligatoirement détenir une assurance responsabilité civile spéciale depuis le 20 juin 2008 (loi n° 2008-582) et être en possession d’un permis de détention. Ces mesures ont été prises pour renforcer la protection des personnes.

Les avantages d’une assurance santé pour chien

La souscription d’une mutuelle pour chien vous permettra d’économiser sur vos frais vétérinaires ; en fonction des clauses du contrat, vous pourrez être totalement remboursé. Sachez que les soins pour nos animaux de compagnie ont augmenté de plus de 70 % ces dix dernières années ! Son fonctionnement est semblable à celui de nos mutuelles puisqu’en transmettant à votre compagnie d’assurance la feuille de soins remise par votre vétérinaire vous serez indemnisé (entre 50 et 100% selon la formule) dans un délai de 2 à 3 semaines.

De nombreuses compagnies d’assurance font bénéficier à leurs clients d’une aide, si vous avez la malchance d’égarer votre chien ; ce qui n’est pas négligeable quand on sait l’attachement affectif qui unit le maître à son « toutou ». L’assurance se charge alors, à votre place, de prévenir les gendarmes et les vétérinaires situés à proximité de l’endroit où votre chien vous a échappé ; elle fait également paraître dans la presse locale une annonce.

Pour que votre animal soit pris en charge dans votre contrat d’assurance responsabilité civile, il faut le signaler à votre assureur et bien vous renseigner sur les risques couverts en cas de préjudices.

Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir sa mutuelle pour chien ?

Son âge

En priorité, l’âge de votre animal est important. Pour l’assurer, dans la majorité des cas, il ne peut pas avoir plus de 7 ans ; ce qui s’explique puisque les frais de vétérinaire augmentent avec les années qui passent et sa santé qui se fragilise. La race est prise en compte ; les grands chiens vivent moins longtemps. La sagesse incite à prévoir une protection dès son jeune âge. Tout comme nous, les chiens vivent aussi de plus en plus vieux. Si vous contractez une mutuelle au cours de sa première année, vous serez remboursé des frais de vaccination, de la pose de puce électronique et de la stérilisation si c’est le cas.

Les délais de carence

Ils existent pour vérifier qu’au moment où vous signer votre contrat d’assurance santé, votre chien est en forme. Ils vont d’une semaine à 3 mois. Ceci dit, un chien peut être déjà malade à la souscription ; les problèmes de santé ne pouvant être prévus à l’avance, si d’autres pathologies se développent, elles seront normalement prises en charge lorsque les délais de carence seront écoulés.

Le forfait prévention

En fonction de la formule que vous choisirez, vous pourrez bénéficier d’un forfait dit de « prévention » qui permet une prise en charge sur les frais d’entretien (toilettage, shampoings, lotions anti parasites, détartrage, vaccinations, puce électronique ou tatouage, comprimés vermifuges …). C’est un complément aux autres garanties du contrat. Il n’existe pas de liste exhaustive, cela dépend de votre assureur. Peuvent aussi être pris en compte dans ce forfait les friandises, les laisses et colliers et parfois même l’alimentation thérapeutique.

Le prix

Les cotisations d’assurance santé pour chien démarrent aux alentours de 10 euros par mois mais elles peuvent aller jusqu’à 70 euros si la couverture souhaitée est complète et très étendue.
Concernant le forfait « prévention », il s’agit généralement d’un montant limité fixé pour une année et qui se renouvelle automatiquement. Ce coût est très variable (de 20 euros à 100 euros/an).

Les exclusions du contrat

Il est fortement conseillé de bien prendre connaissance des exclusions avant de signer une assurance santé pour son chien. Elles sont inscrites dans les conditions générales et listent tous les cas de non couverture. On voit fréquemment figurer : les maladies héréditaires, congénitales ou chroniques, les affections contractées pendant le délai de carence. Une lecture vigilante s’impose.

Enfin, il existe une certaine confusion entre l’assurance responsabilité civile pour animaux et l’assurance santé (mutuelle). La première rembourse les dégâts et dommages du fait de votre chien. La mutuelle ou assurance santé rembourse ses frais de santé.

Plus d’informations sur l’assurance chien : https://www.toutoupourlechien.com/assurance-chien.html




Posted in Assurance.