obseques

Assurance obsèques : quelle est l’utilité de ces contrats ?

Expérimenter le deuil d’un proche est traumatisant. Lorsque qu’à la perte d’un être cher s’ajoute la nécessaire préparation des funérailles, certaines personnes peuvent se retrouver démunies. Pour éviter à leurs proches d’avoir à subir non seulement l’organisation mais également le coût des obsèques, de plus en plus de seniors signent un contrat d’assurance obsèques. Qu’est ce que ce contrat et pourquoi y souscrire ?

Pourquoi une assurance obsèques ?

En provisionnant un capital, le souscripteur de l’assurance obsèques couvre de son vivant les frais futurs des funérailles. Le montant moyen de cette dépense en France s’élevant à 3350 € en moyenne, souscrire à un tel contrat épargne à la famille éprouvée une charge financière importante.

Par ailleurs, en préparant à l’avance son « départ », l’assuré définit la manière dont va se dérouler la cérémonie. Inhumation ou crémation, choix du cercueil ou de l’urne, transports, fleurs…chaque prestation fait alors l’objet d’une description claire et sans équivoque dans le contrat.

Combien ça coûte ?

Souscrire à une assurance obsèques n’est pas toujours synonyme de coûts importants, au contraire. Le souscripteur a par ailleurs la possibilité de choisir le capital qu’il souhaite provisionner. Il existe trois méthodes de versement du capital, chacune ayant un impact sur le montant des cotisations.

Le versement unique. Le capital dans cette configuration est versé en une seule fois. Ce type de versement est généralement conseillé aux personnes de 65 ans et plus.

Les versements temporaires. Ici, il s’agit de verser des mensualités sur une période définie. Cette modalité parce qu’elle permet de répartir la charge sur 5, 10 ou 15 ans est particulièrement adaptée aux actifs souhaitant se délaisser de cette charge lors de leur retraite.

Les versements viagers.  Ce type de versement consiste à définir un capital et à payer des mensualités correspondantes jusqu’au décès. Parce que ce type de versement comporte des risques particuliers, les mensualités sont généralement plus élevées.

Une assurance pour quels bénéficiaires ?

Relativement souple, le contrat d’assurance obsèques est formulé pour s’adapter aux volontés du souscripteur. Ce dernier peut ainsi choisir au delà du montant du capital et de sa constitution, les bénéficiaires dans la convention obsèques. En cas d’argent non dépensé, les bénéficiaires se doivent de se le répartir.

Lorsqu’un souscripteur souhaite personnaliser ses obsèques, ce dernier se rapproche généralement d’une société de pompes funèbres. L’assureur devra alors, lorsque le contrat se déclenchera, verser directement à la société le capital. Il reviendra ensuite à la société de pompes funèbres d’exécuter la prestation en conformité avec les volontés du défunt.

Assurance obsèques Vs Assurance décès

Souvent confondues, les deux assurances sont pourtant bien distinctes. Une assurance décès a pour objectif le versement d’une rente à un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès du souscripteur avant la date de fin du contrat. L’assurance obsèques vise pour sa part à financer les funérailles du souscripteur tout en respectant ses dernières volontés.

À noter que si l’objectif est de constituer un capital pour les proches, c’est à un troisième contrat nommé assurance vie qu’il faudra souscrire.

En déchargeant les proches du défunt du financement et de l’organisation des funérailles, l’assurance obsèques constitue un moyen pour le souscripteur de s’assurer de son vivant du respect de ses dernières volontés. Souscrire à un tel contrat permet également d’offrir à ses proches un relatif confort lors de cet événement difficile.

Aujourd’hui en France, plus de 2 millions de personnes ont souscrits à une assurance obsèques. Et attention, souscrire à un tel contrat ne signifie pas une fin prématurée mais l’assurance de funérailles en accord avec vos volontés.

Lien utile : https://www.lassurance-obseques.fr




Posted in Assurance.