Puis-je préserver un crédit lors d’un rachat de crédit ?

Absolument, une opération de regroupement de crédit est mise en place afin de garantir la meilleure option possible de remboursement de l’emprunteur.

Préserver un crédit lors d’un rachat de prêt

Un crédit qui présente un intérêt notable comme le prêt à taux zéro ou un prêt à faible taux peut tout à fait être préservé car il n’y aucun intérêt à le faire racheter pour alourdir le coût total du crédit. La plupart des professionnels jouent le jeu mais il est important de se méfier des banques ou établissements de crédits qui vous imposent d’inclure votre prêt afin d’obtenir l’accord de financement.

L’objectif pour le prêteur est d’obtenir un crédit avec un plan de financement durable qui lui évitera toutes complications financières et qui lui permettra de se sortir de difficultés dues à des mensualités trop lourdes.

Le devoir de conseil

Que ce soit une banque, un établissement de crédit ou un intermédiaire, chaque structure a un devoir de conseil et doit présenter en toute objectivité le regroupement de crédit. Il faut être conscient que cette opération entraine un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total du crédit. L’emprunteur doit en être informé et doit pouvoir comparer sa situation avant puis après financement.

Il est indispensable de se prémunir contre les professionnels qui tenteraient de dissimuler ces informations et qui par conséquent ne respecteraient pas la loi. L’ACPR mène actuellement une campagne de contrôle afin de s’assurer que chaque structure financière respecte la loi.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut-être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Lorsqu’une opération de crédit entraîne la diminution du montant des mensualités, celle-ci peut entraîner un allongement de la durée de remboursement du crédit et majorer son coût total.